Le parler Chiottes

Il existes moult termes techniques pour désigner les toilettes. Selon là où vous vous trouvez lorsque vous avez besoin de vous retrouver seul, il est important de bien connaitre le vocabulaire local pour exprimer votre besoin correctement et bien comprendre les indications et instructions.

Découvrez ci-dessous notre lexique complet pour vous en sortir dans toutes les situations…

Pour causer des chiottes :

Chiotte : Argot – féminin. Du verbe chier (lui même du latin cacare, onomatopée semblable au français « faire caca »). Lieu prévu pour la défécation de l’humain. Le mot s’emploie généralement au pluriel. A ne pas confondre avec son cousin argo qui signifie une automobile.
WC : Water Closet
Jacob (Parisien) : Nom de la très célèbre marque de chiottes Jacob Delafon Paris
Petit coin : parce que c’est petit et en coin…
Cabinets : à ne pas confondre avec un cabinet d’expertise…
Cabinets d’aisance : terme ancien utilisé dans les années 1800 pour définir les latrines
Tartisses
Trône
Pipiroom / Cacaroom (selon l’envie)
Latrines : Ancêtres des Chiottes
Waters
La cabane au fond du jardin (Cabrel) : C’est un charmant petit trou entouré de cailloux
Cagadous (provençal) : Dérive du provençal caga, originaire du latin cacare, d’où l’expression  « tu fait caguer » signifiant : tu fait de la merde, tu fait chier…
Cagoinces
Cabinces (contration de cabinet d’aisance)
Gogue : Pot de chambre (d’où lexpression : partir en goguette)
Goguenot : baquet servant de latrines. Issu d’un gogue. Gog’ser signifie aller aux toilettes. D’où l’expression partir en goguette.
Buen-retiro
Cuvette
Pot
Bécosses (québecois)
Vespasienne : WC public collectif où les hommes peuvent uriner debout, situé sur les trottoirs publics ou dans des aires publiques.
Bourdaloue : Pot de chambre ovale en porcelaine ou en tôle émaillée. L’origine du mot vient de la cour de Louis XIV où dans la chapelle royale, l’abbé Bourdaloue avait l’habitude de faire des prêches interminables. Les femmes vêtues de robes longues et amples, emportaient en cachette leur bourdaloue, le glissaient sous leur jupon, écartaient les jambes (il n’y avait pas de culotte à l’époque) et pissaient plein prêche ! A savoir que le mot est également utilisé en chapellerie (ruban du chapeau) et en patisserie (tarte aux poires avec la crème d’amandes).
Commodités
Les feuillées (terme militaro-scoutiste)

Les expressions pour exprimer son envie de déféquer sont elles aussi nombreuses.

Pour dire je vais chier :

Je vais faire caca
Je vais faire popo
Je vais démouler un cake
Je vais couler un bronze
Je vais parachuter un gothique
Je vais déposer le bilan
J’vas bouser
Je vais sortir le Twix
Je vais débourrer
Je vais déposer une bombe
Je vais lâcher une fuse
Je vais poser une pèche
Je vais libérer le kraken
Je vais faire tourner la guillotine à boudin
Je vais détrôner Moboutou
Je vais libérer Mike Tyson
Je vais recycler le dîner
Je vais casser la faïence
J’ai une réunion avec Jacob Delafon
Je vais peindre un Picasso
Je vais couper du bois
Je vais emmener les enfants à la piscine
Je vais sortir le zeppelin du hangar
Je vais libérer Nelson Mandela
Je vais faire tourner la turbine a chocolat
Je vais casser un chiotte
Je vais refaire le crépi
Je vais exploser la céramique
Je vais caguer
Je vais re-cimenter le puits
Je vais à la selle
Je vais déféquer
Je vais tartir
Je vais moutrave
Je vais démouler une terrine forestière

Pour dire j’ai envie de chier :

J’ai la taupe au guichet
J’ai la taupe qui gratte au trou
J’ai la taupe en haut du toboggan, et elle a déjà lâché une main
J’ai Carl Lewis dans les starting block
J’ai le cigare au bord des lèvres
J’ai un 747 en bout de piste
J’ai la tarte au bout du four
J’ai le côté obscur qui reprend des forces
J’ai la tortue au vasistas
J’ai le rocher au bord du gouffre
J’ai la fricadelle qui est prête
J’ai le tube de dentifrice sous pression
J’ai le Charles De Gaulle qui sort du port
J’ai un camion à la sortie du tunnel
J’ai Mike Tyson est au bord du ring
J’ai Noir Désir va sortir de prison
J’ai les éboueur vont bientôt passer
J’ai l’espadon qui tape à la digue
J’ai la marmotte qui sort du terrier (fonctionne surtout après une bonne raclette ou tartiflette)
J’ai le fond qui pousse
J’ai le cigare aux lèvres
J’ai l’obus qui pointe
J’ai la tortue qui sort la tête
J’ai le général caca pointe le bout de son casque
J’ai pépito qui toque à la porte

Spéciale pour pour les fans de Stargate :
Teal’c veut passer la porte des étoiles
J’ai un Jaffa coincé derrière l’Iris

Et un petit dicton pour la forme :

Parce que pour briller en société ou lors d’un repas avec le ministre, il fait toujours bon de montrer que l’on est cultivé, sortez donc ce petit dicton. Résultat garanti.

Lendemain de bringue…Fuse qui flingue…Lendemain de riboule…Fuse qui coule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.