Natchez a 25 ans !

29 septembre 2012 : 25 ans déjà que Natchez nous fait rocker ! Les ans ayant été un succès, le groupe nous a officiellement demandé d’être présent pour l’occasion et d’assurer le confort des ptites fesses de ses fans !
Dans la salle des fêtes de Juvigny exceptionnellement réaménagée par l’équipe des Moissons Rock, nous avons eu le droit à une soirée très rock avec Quince Jelly, Natchez et NoNo ! Fraîchement rentré des antipodes, Chiottesma, provisoirement promu Chef pour l’occasion, nous raconte son expérience.

Natchez : 25 ans de Rock’n’Roll, ça ne se fête pas tous les jours !

Natchez !Et oui ! Natchez nous produit du nectar pour nos chères esgourdes depuis 1987 ! Et pour fêter l’occasion, ils ont choisi l’équipe des Moissons Rock et la Chiotteam pour assurer la soirée dans la salle de Juvigny !
Chiotteman-Chef étant également le couteau suisse du groupe (roadie-conducteur sobre-merchandising -boy et bien d’autres fonctions plus ou moins obscures du monde des rock stars) je me suis donc vu attribué le très remarquable et distingué titre de Chiottesman-Chef pour l’occasion ! Et de plus ce soir-là le chef était très amoureux d’une brune yconnaise et pas très disponible…

C’est donc fraîchement rentré des antipodes, après une année de baroudage sauvage durant laquelle j’ai pu pleinement expérimenter les diverses techniques de « bush-caca » et autres crottes des bois ou encore pêche au clair de lune sur la plage, que j’ai repris du service.
Commençons donc par une semaine d’installation, avec Bogsman et le reste de l’équipe des Moissons Rock, pour préparer la salle des fêtes : rideaux, plateaux, chapiteaux, et chiottes sèches ! Et pour ne pas trop me déboussoler nous avons même campé dans la charrette au Gauche-patte ! Évidemment rien à voir avec le 4×4 dans le désert Australien mais à son grand âge, il faut un peu de confort à pépère !
Joyeux anniversaire Natchez !Après moult aller-retour entre Châlons et Juvigny, et un camion benne d’armatures métalliques de chapiteaux déversé sur la route, le site est près à recevoir !

Affiche de rêve, 350 places vendues avant l’ouverture les conditions s’annoncent bonnes, nous avons même reçu le dernier album Double Dose dans les temps pour la sortie le soir le concert (un grand merci à Fred Rocket !!!).
Chapeau en cuir de cul de kangourou sur le crâne, équipement de combat sorti, je suis prêt !

Un petit caca en plein live ? Chiottesman Chef doit tester le matériel !Soirée ouverte par Quince Jelly et ça envoie du bois ! Tout va bien : les chiottes sont incroyablement propres ! J’en profite pour faire une superbe rencontre : ma doublure féminine ! Mais côté chiottes on sent le traquenard venir : des rockeurs sobres, propres et qui ne pissent pas, ça n’existe pas !

En effet, Natchez arrive sur la fin d’un show extra (comme d’hab vous me direz !) quand le joint pète chez tout le monde ! Nos chiottes se font dévaster en quelques minutes, les rockeurs et rockeuses avec quelques litres de binouse dans le sang ont du mal à comprendre comment marchent des chiottes sèches ! Heureusement professeur Bogsman fait de la pédagogie et nous avons pu assurer la situation et fournir le maximum pour conserver nos 5 étoiles des goguenots ! Et retourner voir le show aux premières loges.

Guitares et chiottes. L'arsenal du vieux rockeur.

Fin de soirée avec NoNo et un show d’enfer,  (un beau moment de guitare et de rock , le tout avec le sourire ! Vraiment top ce gars !) puis la soirée se termine par un légendaire buff avec Natchez !! Superbe !
Mais la soirée ne s’arrête pas là, le Dédé, le Babach, Mobylette et moi-même lancés dans un concours de vannes,  c’est dans les loges que nous terminons tous jusqu’au petit matin…

Quentin, Chiottesman-chef d’un soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.